Agence Emeraude Immobilier
Menu


Takesh Luckho, économiste: «La croissance attendue en 2021 est le signe annonciateur que le pire sera derrière nous»

Image title


Maurice renouera avec la croissance en 2021. Le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, et le Gouverneur de la Banque de Maurice,Harvesh Seegolam, en sont convaincus. Pour le Dr Takesh Luckho, économiste, une croissance de 7,5 % à 9% en 2021 est le signe annonciateur que le pire sera derrière nous après une longue période difficile où les activités économiques étaient presque inexistantes en raison d’un confinement de près de trois mois en raison de la Covid-19.


Mais est-ce à dire que tout va bien sur le plan économique ? Pour l’économiste, ce n’est pas le cas car premièrement la pandémie est toujours là dans le monde et qu’à ce jour, aucun vaccin n’a été trouvé.


« Ce qui aura une répercussion négative sur l’industrie touristique car la peur de voyager est toujours là », a-t-il déclaré lors de l’émission « Au Cœur de l’info » animée, jeudi, par Florence Alexandre, sur Radio-Plus.


Il avance aussi qu’il est impératif de placer les chiffres dans leur contexte pour éviter une mauvaise interprétation. « En voyant une croissance de 7,5% à 9% en 2021, comparée à un taux variant de 3%-4% durant ces sept dernières années, on pourrait arriver à la conclusion que tout va bien car le pays fait un bond économique record. Mais si on place ces chiffres dans leur contexte, on trouve que ce n’est pas totalement le cas » dit-il.


Poursuivant son analyse, l’économiste avance : « En 2020, notre PIB connaîtra une contraction de 13% et on prévoit une croissance de 9% en 2021. C’est certes un signe encourageant pour notre économie, mais il y aura toujours un déficit de 4%.   Ce qui veut dire que notre économie fera moins bien comparée à 2019 ». Il craint que ce déficit ait des répercussions, notamment au niveau de la création d’emploi.


Source: Défi Économie